Comment devenir franchiseur ?

franchiseur

Une franchise est un des meilleurs moyens pour déployer son concept. En devenant franchiseur, vous augmenterez votre visibilité et vous valoriserez votre marque. Cette méthode pour conquérir rapidement votre marché cible. Les avantages sont nombreux. Mais comment devenir franchiseur ? Voici les grandes étapes à maîtriser pour y arriver.

Développez un concept fort

Pour devenir franchisé, votre entreprise doit avoir des fondations solides. Il faut que les entrepreneurs aient envie d’intégrer votre réseau. Voilà pourquoi la force de votre concept sera votre atout majeur. Il faut qu’il soit attrayant. N’oubliez pas que votre franchise est à votre image. Votre propre personne doit donc véhiculer une bonne image. Vous devez inspirer les autres entrepreneurs. Ceux-ci doivent voir que votre projet de créer une franchise vient d’une étude profonde et sérieuse des marchés. Ils doivent voir que votre démarche est de qualité. Par exemple, un magasin de vente de produits locaux a peu de chances d’intéresser des franchisés s’il n’élargit pas sa gamme de produits. Le plus important est de montrer que votre vision a un potentiel national crédible. En d’autres mots, il faut que ce soit une activité qui fonctionne. Il est fortement conseillé d’avoir deux bilans consécutifs pour l’unité pilote. Cette expérience vous permettra de tester la viabilité de votre concept. Cela vous permettra aussi de comprendre les ingrédients manquants. Vous pouvez aussi vous inspirer de l’expérience des autres franchises. L’annuaire de la franchise peut vous aider pour cela.

Transmettez votre savoir-faire

Avant d’ouvrir une franchise, il faut que vous soyez prêt à transmettre vos méthodes. C’est un engagement que les franchises doivent prendre. En effet, il ne s’agit pas seulement de louer une marque (comme on le pense à tort si souvent). Il faut posséder un savoir-faire unique que vous serez prêt à transmettre aux autres entrepreneurs. À leur tour, ils s’engageront aussi à l’appliquer. C’est le principe de fonctionnement des franchises. Pour permettre aux franchisés de bien démarrer, le franchiseur doit écrire des manuels complets. Ainsi, avant la signature de votre contrat, vous devez avoir une vision claire du fonctionnement de votre activité. Écrivez votre vision. Une fois écrites, vos méthodes et vos marques doivent être protégées. Optez pour des brevets et des licences. Puis, balisez un parcours de formation. Pour cela, il faudra mettre en place un processus d’apprentissage pour vos futurs franchisés. Il est important de noter que ces préparatifs demandent du temps et de l’argent.

Rédigez votre Document d’Informations Pré-contractuelles

Vous avez bien défini votre concept et vous avez chiffré vos investissements. Maintenant, l’étape suivante est de présenter votre concept aux futurs franchisés. Avoir un concept fort et l’exposer avec conviction. C’est très bien, mais cela est encore insuffisant. Vous devez le décrire via le DIP ou Document d’Informations Pré-contractuelle. C’est un document encadré par la loi Doubin. Il contiendra notamment l’historique de votre entreprise, son identité et sa marque, les comptes annuels de vos deux derniers exercices et la présentation du marché cible. Il devra aussi contenir une liste des franchisés qui sont en activité et ceux qui ont abandonné le réseau pendant les 12 derniers mois. Le contrat pourra être signé seulement après la rédaction et la présentation du DIP.