Coaching en France : Les conditions d’exercice

École de coaching en France

Le métier de coaching est une notion qui a surtout été utilisé dans le domaine du sport. Elle se base sur l’accompagnement des équipes sportives et de personnes vers la performance. Le même concept a été adopté en entreprise afin de permettre à chaque individu d’accroître son potentiel et ainsi faciliter l’atteinte des objectifs.

Comment faire pour devenir coach ?

Il est impératif de suivre des formations auprès d’un établissement spécialisé. Généralement toutes les écoles délivrent ce que l’on appelle un certificat à la fin du cursus. Cependant, pour optimiser le degré d’employabilité, il est recommandé de suivre des formations auprès d’une école qui a été certifiée par une fédération ou une association. En effet, ces établissements ont des exigences plus grandes ainsi, le cursus proposé est plus qualitatif. Pour pouvoir exercer à l’internationale, un coach devra suivre des formations favorisant certaine certification agréée qui est fournie par les grandes associations et fédérations internationales. Pour être un bon coach, il faut suivre deux à trois ans de formations. Cependant, le métier nécessite des qualités relationnelles qui s’acquièrent avec la pratique et l’expérience.

Puisque le métier nécessite le développement constant des compétences, un coach en plein exercice devra lui aussi intégrer un processus de certification et engager une démarche de supervision. Pour avoir ce document, il devra avoir suivi un certain nombre d’heures de formation et présenter des expériences dans le domaine du coaching. A l’issu de la formation, les participants reçoivent une certification de l’école après avoir soutenu un mémoire devant un jury constitué essentiellement de professionnels. L’université délivre un diplôme de niveau bac+4 tandis que certaines écoles privées délivrent une certification équivalente à un bac+5.

Les conditions d’exercice d’un coach

Le métier de coaching peut se pratiquer en séances de face-à-face, au téléphone ou en séances collectives. Les coachs sportifs réalisent même leur mission dans un lieu spécifique. Les séances peuvent s’accompagner de plusieurs échanges écrits par courrier ou par mail en fonction des attentes des coachés. Puisque le coaching est rarement pratiqué comme unique activité professionnelle, il est souvent installé comme étant un métier libéral même s’il est possible de trouver des professionnels qui exercent dans des cabinets de conseil. Un coach peut être à la fois consultant, formateur ou encore psychothérapeute. Il s’intègre aussi au niveau de l’entreprise au sein du service de coaching interne. Il aura ainsi pour rôle de conduire une équipe ou une personne à la concrétisation d’un projet professionnel. Les résultats obtenus par un coach sont toujours mesurables et se traduisent souvent par des promotions ou encore l’optimisation des performances des coachés.